CORNERSTONE CONTENT + BUYERS JOURNEY = PAILLETTES DANS MA VIE

Dans cet article, je vous explique une méthode de stratégie de contenu que vous pouvez utiliser en inbound marketing et la coupler à une stratégie SEO. 

LE CORNERSTONE CONTENT, Kezako ?

Encore un mot barbare pour parler d’une chose tout sauf compliquée… On aime le marketing pour ça, n’est-ce pas ? Il s’agit de structurer vos contenus en dossiers composés : d’un « contenu mère » relié à des « contenus filles ». Libre à vous d’appeler ça comme bon vous semble, HubSpot parle de « pillar page » par exemple.

Cela vous permet d’avoir un contenu (mère) qui parle du sujet de votre dossier dans sa globalité, autour duquel gravitent des sujets plus longue traîne (précis). L’objectif est de faire un maillage entre l’ensemble de vos contenus traitants d’une même thématique sous des angles différents.

Je vous recommande de coupler cela à une stratégie SEO. Il est donc primordial de faire une étude de mots clés avant de commencer à construire son dossier ! Vous devrez utiliser un même champ sémantique (cocon sémantique) sur l’ensemble des articles composants le dossier. En revanche les mots clés principaux seront différents sur chaque « contenu fille ».

Cela aura un impact positif sur votre positionnement (grâce au maillage) et permettra à votre audience de naviguer facilement (SXO).

ET LE BUYER’S JOURNEY ? 

Cela désigne les trois types de comportements qui existent lorsqu’une personne se renseigne sur le web. Prenons un exemple. Vous êtes à la pêche, votre canne cède face au poids de votre prise. Prise de conscience, votre canne est cassée, il faut donc la changer. Vous chercher sur le web différents modèles de cannes et vous les comparez : prise de considération. Un modèle convient pleinement à votre besoin et en plus il rentre dans votre budget ! Vous allez donc choisir ce modèle : prise de décision. 

Cas pratique : l’exemple d’un dossier FICTIF sur l’inbound marketing :

Il est important de comprendre que les contenus de ce dossier peuvent prendre différentes formes (cf page suivante). En revanche, je vous recommnde de les retranscrire sous forme d’articles, afin de coupler inbound et SEO. Par exemple, si vous traitez d’un sujet en « prise de conscience » en optant pour un format vidéo, il est possible d’en faire un article (retranscription de la vidéo), puis d’y incorporer la vidéo.

L’idée est de faire remonter l’ensemble de façon naturelle, sans avoir à dépenser des budgets faramineux en ADS… même si vous verrez qu’il faudra y avoir recours pour maximiser l’impact de votre stratégie inbound à court terme. Les ADS sont d’excellents leviers pour pousser des contenus / leads magnet auprès de vos personas !

SORTIR DU CADRE…

Une fois que vos dossiers sont montés, vous devez réfléchir à la façon de les mettre en place. Il est important de varier les formats. Vous connaissez votre cible, mais pas forcement leurs habitudes de consommation de l’information… alors soyez créatif !

Vous pouvez très bien avoir des dossiers orientés business et d’autres qui sortent un peu plus du cadre… avec pour objectif de vous « amuser » en suscitant de l’interaction (sur vos réseaux sociaux par exemple). Toutefois, il ne faut surtout pas perdre de vue la qualité de vos contenus.

VOICI COMMENT VOUS POUVEZ PROCÉDER :

Ebook du moment

5 chapitres pour tout casser en inbound marketing : de la mise en place du lead magnet aux scoring des leads. 

DIVERSIFIER LES FORMATS !

Il est évident qu’en fonction des ressources/compétences que vous avez à disposition, vous ne pourrez pas trop alterner les formats de vos contenus. Toutefois, en 2020 il est judicieux d’utiliser la force et la vitalité des vidéos, podcasts ou formations (par mail par exemple). 

Il ne faut pas perdre de vue que l’inbound marketing est un investissement sur le long terme… si vous le pouvez, alternez entre des contenus chauds (périssables) et froids (intemporels).

En fonction de votre secteur d’activité, il peut y avoir des contenus qui périment plus vite que d’autres. Je vous conseille donc de mettre le paquet sur le format des sujets qui perdureront dans le temps. Quant aux contenus « chauds », il ne faut surtout pas les négliger, seulement passer moins de temps sur le contenant.

Afin de maximiser votre ROI, il est nécessaire de proposer des CTA sur la majorité de vos contenus. Ces derniers doivent renvoyer vers des leads magnets appropriés et ne surtout pas tomber dans une démarche agressive qui risque de faire fuir votre audience.

LA SKILLSLETTER

Deux fois par mois, en plus de te donner tout notre amour & des conseils.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.